Follow:
Coup de coeur

Un week-end à Florence, entre découvertes culturelles & culinaires

Pour la Saint Valentin, mon amoureux m’a fait la surprise de nous planifier un week-end dans la jolie ville de Florence.
J’ai déjà eu le plaisir de découvrir plusieurs régions et grandes villes d’Italie, c’est un pays que j’apprécie énormément pour son charme, sa diversité, son patrimoine, sa richesse culturelle et on ne va pas se mentir, pour sa gastronomie ! Et Florence n’échappe pas à ses spécificités: nous en avons pris plein les yeux et les papilles lors de notre séjour.

Décollage depuis Roissy le vendredi matin. Une fois arrivés, une navette circulant toutes les demi-heures vous permet de rejoindre le centre ville ( 6€/pers ). Une fois ce dernier rejoint, vous pouvez tout faire à pied, le coeur historique est relativement petit et majoritairement piétons, on se passe très bien des transports en commun.

Nous avons profité de notre vol pour repérer les diverses adresses qui nous semblaient prometteuses, qu’il s’agisse des repas ou des visites. Nous avions vu large quant aux restaurants mais cela nous permettait d’adapter selon le quartier dans lequel nous nous trouvions. Pour simplifier le tout, j’avais tout enregistré sur une carte Mapstr ce qui s’est avéré bien pratique pour se repérer.

– Pour grignoter –

Pour un repas bon marché et rapide, rien ne vaut les focaccias. Nous adorons ça et nous n’avons pas été déçus.

All’Antico Vinaio
74 Via dei Neri
Sans doute l’un des sandwichs les plus réputés de la ville ! La longue file d’attente sur le trottoir n’en démentira pas ( mais pas d’inquiétude, ça va vite ). Des portions gourmandes et généreuses, de la charcuterie, du fromage et de l’huile d’olive, il n’en fallait pas plus pour nous contenter. Nous avons craquer sur celui à la crème de truffe, au prosciutto et au pecorino, un délice.
Il y a deux adresses l’une en face de l’autre. La première s’adresse à ceux qui souhaitent commander à emporter et la deuxième comporte une salle pour déguster ces spécialités sur place, attention à ne pas vous tromper sous peine de rallonger l’attente inutilement.
Et mention spéciale pour les verres de vin en take away !

Focacceria Pugi
9 Piazza San Marco
Créée en 1925, c’est une véritable institution florentine. Vous y trouverez de délicieuses schiacciata, une sorte de foccacia, déclinées avec plusieurs accompagnements différents – majoritairement à base de fromage et charcuterie. Il y en avait des plus fines et croustillantes, d’autres plus épaisses et fondantes, les subtilités nous ont échappé du fait du manque d’indications écrites mais nous nous sommes fiés à nos instincts et c’était un régal.
Il y également une partie patisserie pour ceux qui souhaiteraient y consommer un dessert.
L’adresse est petite, il y a quelques tables mais je vous conseille plutôt de prendre à emporter. Niveau prix, les parts se réglaient au poids mais c’était très abordable.

Mercato Central
Via dell’Ariento
Nous adorons les marchés, les bons produits que l’on trouve, les étals à perte de vue, l’ambiance conviviale et chaleureuse…Les Halles de Biarritz nous avaient conquises, le fait de pouvoir grignoter sur place attabler à un stand c’est quand même très chouette. Le marché central de Florence rappelle un peu cela dans le sens où si le rez-de-chaussée est plutôt axé alimentaire, le premier niveau s’apparente à un vrai paradis de foodies. Les mets proposés sont répartis sous forme de corners ( les pâtes, les pizzas, les boissons, les truffes, la viande, les burgers… ). Vous commandez où bon vous semble puis vous prenez place sur les grandes tables centrales. C’est ici que nous avons manger notre unique pizza du séjour, elle était juste parfaite. ( et oui même si cela ne semble pas être une spécialité florentine, tout comme les glaces, impossible de mettre un pied en Italie sans en déguster une ! )
Attention, il ferme le dimanche.

 

– Glaces & Goûter –

Ma partie favorite ! Depuis des années, dès que je suis en vadrouille avec mes parents et mon frère je suis déléguée à la recherche DU glacier. Celui qui proposera des parfums authentiques, savoureux et surprenants. Bien que nous étions en février et que le froid dominait, impossible de séjourner en Italie sans craquer. Ce qu’il résulte de ces deux adresses c’est qu’il ne faut absolument pas se fier à la devanture: les deux que je vous propose ici sont perdues dans des petites rues cachées et peu attrayantes au premier abord mais promis, vous ne regretterez pas de les avoir cherché.
A savoir, les glaces ne se commandent pas à la boule comme ici mais à la taille du pot où l’on est ensuite libre de composer ( en respectant cependant un nombre maximum de parfums variant selon le format ).

Vivoli
7 Via dell’Isola delle Stinche
Notre premier stop après avoir lu un peu partout qu’il faisait parti des meilleurs glaciers de la ville. Réputation largement mérité, c’était un régal ! Il propose une très large sélection de parfums, à la fois de grands classiques comme des saveurs bien plus originales mais pas moins délicieuses. J’ai adoré le parfum riz au lait et mon éternel chouchou noisette était à la hauteur de mes espérances. Mention spéciale pour la pistache qui était incroyable elle aussi.
Il fait office de salon de thé, vous pourrez vous y avoir et même accompagner votre goûter de petits gateaux et boissons chaudes.

Perche No
19 Via dei Tavolini
Une boutique plus petite mais qui vaut également le détour. Cette fois encore, nous nous sommes régalés, je n’ai rien à rajouter si ce n’est que de fortement vous conseiller de vous y arrêter.

Vecchio Forno
32 Via Guelfa
Situé à quelques centaines de mètres du Duomo, cette petite boulangerie regorge de merveilles sucrées et salées. Au programme de la crème et du chocolat majoritairement, j’ai l’impression qu’on retrouve cette association dans pas mal de gourmandises.

 

– Restaurants –

La Fettunta
72 Via dei Neri
La plupart des adresses testées proviennent du Lonely Planet mais nous en avons aussi pioché quelques unes parmi des recommandations de blogueuses. Suite à la lettre de cet article de Ma Cuisine du Dimanche, nous nous devions d’aller goûter la cuisine de la Fettunta. Et nous vous confirmons cet enthousiasme, c’était un régal ! Nous avions pris deux « entrées » ( des petites pâtes accompagnées d’une sauce à base de tomate, de pancetta, d’olive et les cannellonis suivant la recette familiale ) et de la porchetta ( un rôti de porc roulé aux herbes découpé en fines lamelles ). Une cuisine généreuse et savoureuse, un service attentionné, un coup de coeur !

Touch
42 Via di Mezzo
Une cuisine traditionnelle et créative, revisitant ainsi les classiques de la région. J’ai beaucoup aimé l’atmosphère des lieux, élégante et agréable. Le choix des plats a été cornélien tant tout semble alléchant. Une fois de plus, nous avons décidé de partager une assiettes des « selfie carbonara » ( de loin les meilleures de ma vie ! ) et LA spécialité toscane, une énorme côte de boeuf. L’engouement à tout coin de la ville pour ce plat nous a surpris, nous étions loin d’imaginer cela. Nous étions dans notre cliché italien à base de pâtes et de pizzas. C’est un plat très généreux, il faut être minimum deux pour le commander, mais si vous aimez la bonne viande vous ne serez pas déçus.

 

– Culture & Visite –

Je vous rassure, nous n’avons pas passer nos journées à manger. Florence est une ville possédant un superbe patrimoine culturel, nous avons essayé d’en profiter un maximum. Pour découvrir la ville, nous avons errer à gauche à droite, il est difficile de s’y perdre, on fini toujours par retomber près d’un monument ou d’un grand axe. Nous nous sommes même aventurés hors des sentiers touristiques en nous promenant tout au sud de la ville dans une zone très résidentielle. Tout est parti d’une erreur de carte mais cela s’est avéré être une très jolie promenade au milieu des mimosas et des villas aux façades colorées.
Nous avons conclu ce périple en nous arrêtant quelques instant sur l’Esplanade Michel Ange qui domine la cité toscane pour profiter du superbe panorama. Il parait qu’au coucher du soleil c’est assez incroyable.

En ce qui concerne les visites, si j’ai bien un conseil à vous donner c’est de réserver par avance vos billets ! Nous avons du attendre 2 heures avant de pouvoir rentrer au sein de la Galerie des Offices. Pour le Duomo, nous avons tout simplement abandonné faute de places disponibles pour accéder au dôme. Il y a du monde partout et tout le temps !
En réservant vos places à l’avance, il vous en coûtera un supplément de 4€/personne mais ça en vaut la peine.
Nous avons visité le Palazzo Vecchio, à l’ouverture le dimanche matin il n’y avait quasiment personne, un vrai bonheur ! Les plafonds ouvragés étaient somptueux et surprise, sous le palais se trouve des vestiges archéologiques datant de l’époque romaine.

Et comme nous avons un faible pour les expositions de mode, nous avons également poussé les portes du Gucci Garden qui rassemblent des pièces d’archive de la maison ainsi que des oeuvres ayant eu une influence lors de la création de ces collections. Une visite brève mais intéressante avec une belle scénographie pour mettre en valeur le tout.

J’espère que cette petite parenthèse florentine vous a plu, je vous souhaite une excellente journée et à très vite.

Share on
Previous Post

Vous pourriez aimer

No Comments

Leave a Reply